Magali
Crédit photo : Isab Photographe

La voix qui résonne, qui vibre et fait vibrer, qui berce, qui console, qui fait rire, qui rassure…

Chanteuse, musicienne, raconteuse d’histoires, Magali Grégoire se balade avec son émotion et sa guitare en bandoulière.

Après une expérience d’une quinzaine d’années dans le milieu de la petite enfance, titillée par l’envie de faire de sa voix son outil de travail, elle s’est lancée dans l’aventure musicale en devenant M’Zelle Magali.

Premier spectacle « l’Arbre à surprises ! » et tout démarre en 2012.

Puis, une rencontre importante avec Pierre Bouguier et c’est le spectacle Bap di boup ! qui nait en 2014.

Après 3 belles années dans la Compagnie Des Arbres et des Hommes, entourée d’une nouvelle équipe, elle créée la Compagnie A Fleur de Scène en 2018.

Aujourd’hui, plusieurs spectacles l’animent des pieds à la tête : L’arbre à surprises ! (seule sur scène), Bap di Boup ! (avec Pierre Bouguier), Raconte-moi une histoire ! (avec Stéphane Robin), les petits bonheurs (avec Stéphane Robin et Vincent Ruche).

Un nouveau spectacle et un album sont en création en direction d’un public adulte. Sortie février 2020. (Musicien : Michaël Cavalier / Mise en scène : Jacques Faucon).

Vous pouvez aussi la retrouver lors d’ateliers musicaux auprès des bébés, des familles et de tous les groupes qui aiment chanter ensemble ! Elle intervient autour de l’interculturalité, la différence et à l’occasion devient Chef de Chœur pour des chorales éphémères. Elle mène également des projets de médiation culturelle dans les écoles et des stages autour de la voix et du lâcher-prise pour les adultes.

Ses trois albums sont maintenant bien lancés et voyagent un peu partout comme un prolongement des moments vécus : Douceurs pour petites oreilles (2014), Bap di boup ! (2015), A petits pas (2017). Elle a participé à l’album d’un monde à l’autre avec Pierre Bouguier et Matthieu Hamon.

Nourrie par les rencontres avec les petits et les grands, toujours en mouvement et en quête d’échanges, c’est sereinement et simplement que Magali se laisse guider.

La tête dans les nuages et les pieds au bord de la Mayenne, sa malice et sa douceur se diffusent comme un petit murmure au creux de l’oreille…